Les 10 talents cachés de l’IBM i… révélés par le Cloud Power

Trop vieux ? Découvrez comment le Cloud de D.FI offre une seconde jeunesse à l’IBM i (iSeries, AS/400).

 

Il a beau avoir 30 ans d’âge, l’IBM i (iSeries, AS/400) n’a pas fini de surprendre… encore faut-il s’y intéresser. Son principal (et seul) défaut ? Sa discrétion. C’est bien dommage car derrière ce grand timide - et l’image de mainframe rudimentaire voire obsolète qui lui colle à la peau - se cache un véritable trésor pour votre business.

Ne dit-on pas que ce sont dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes ? Oui mais à condition d’adapter la recette ! Mettez-y un peu de Cloud, elle n’en sera que meilleure !

Il s’adapte en toute circonstance

Conçu dès le départ pour du développement d’applications, la plateforme est extrêmement agile. Le Cloud apporte une flexibilité supplémentaire en permettant, par exemple, de faire cohabiter des environnements lors d’un chantier de transformation numérique.

Il vous rend unique

Avoir ses développements spécifiques représente un avantage concurrentiel considérable. Le Cloud vous permet d’aller plus vite et de moderniser les applications qui constituent une seconde peau pour vos métiers. Pensez toutefois à bien documenter vos développements !

Il respecte votre indépendance

Pour des développements spécifiques, les éditeurs d’ERP vous contraignent à suivre leur roadmap et vous font payer le prix fort pour la maintenance applicative. Avec la plateforme IBM i (iSeries, AS/400), pas besoin de payer à chaque changement de ligne de code : vous êtes libre ! En plus, le Cloud Power i de D.FI vous offre la possibilité de vous ouvrir sur des Cloud hybrides sans contrainte et en toute sécurité.

Il est performant

L’architecture applicative extrêmement intégrée et distribuée permet d’interroger les bases de données très rapidement, et cela même avec peu de réseau. Le Cloud Power i D.FI vous offre l’avantage de décorréler le hardware des données et d’ajouter de la puissance et du stockage de manière flexible.

Il est fiable en toute circonstance

Le Cloud Power i de D.FI est idéal pour monter un PRA avec sa haute disponibilité et ses temps de reprise très rapides. Outre son catalogue de services, le Cloud Power i de D.FI repose sur une architecture partagée entre deux DataCenters Tiers3+ bénéficiant de procédures opérationnelles et testées.

Il est protecteur

La discrétion de l’IBM i (iSeries, AS/400) a des avantages : les hackers ne s’y intéressent pas. Il y a donc peu d’attaques et de virus. Et quand bien même, le système bénéficie d’une sécurité à toute épreuve grâce au partitionnement et à la distribution des bases de données.

Le Cloud Power i de D.FI est construit sur les certifications ISO 20000, 27001 et sur la norme ISAE 3402 du Groupe D.FI.

Il est tourné vers l’avenir

IBM a communiqué une roadmap très prometteuse qui garantit la pérennité de la plateforme. Pour ce qui est des compétences, D.FI propose avec le Cloud Power i une mutualisation des compétences Infrastructure : la plateforme est donc pérenne pour mener vos chantiers de transformation digitale.

Il est ouvert aux autres

Le système propriétaire a évolué : si l’IBM i (iSeries, AS/400) a pâti d’une réputation de mainframe verrouillé, il est désormais ouvert aux autres technologies et propose des solutions open source. L’interopérabilité avec les applications périphériques dans un environnement Cloud est donc assurée.

Il séduit de plus en plus les jeunes

Les jeunes développeurs du mouvement DevOps commencent à s’emparer de la plateforme IBM i (iSeries, AS/400). L’engouement que nous avons constaté à l’Université du i et les potentiels offerts par le Cloud nous laisse présager qu’il ne s’agit là que d’un début !

Il prend soin de votre porte-monnaie

La plateforme, déjà optimisée en mode « on premise », va plus loin grâce au Cloud. Vous pourrez faire du capacity planning et anticiper les pics de charge saisonniers sans faire d’investissements en infrastructure.

Contactez-nous

Découvrir l'article précédent

“Découvrez les avantages du Cloud Power de D.FI“